Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: December 20, 2019

Balade en vélo au bord de l’eau

Le bord de mer, les rivages et les berges ne manquent pas à Tokyo. On y trouve des canaux qui servent au transport des personnes et des marchandises depuis des siècles, des fossés qui entourent d’anciens domaines médiévaux et des rivières qui prennent leurs sources dans les montagnes et les marais autour de la ville et qui se jettent dans la baie de Tokyo. Se balader à vélo le long de ces cours d’eau est un excellent moyen d’explorer la capitale japonaise, d’autant plus qu’il n’y a que très peu de dénivelés ce qui rend la balade encore plus relaxante. Et ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de vélo : les administrations locales et des sociétés privées de Tokyo proposent des locations de vélos à des prix très abordables.

Recommandations

  • Profitez de la brise de la baie de Tokyo au parc côtier de Wakasu.
  • Baladez-vous en vélo le long du fleuve Sumida et bifurquez pour pénétrer dans l’ancien cœur de Toyko.
  • Rechargez vos batteries au milieu de la nature le long des cours d’eau Edogawa, Arakawa et Tamagawa.
  • Découvrez Tokyo sous un angle différent grâce à une visite guidée en vélo.

Profitez du plein air au parc côtier de Wakasu

Le Wakasu Kaihin Koen (parc côtier de Wakasu) occupe la moitié de l’île de Wakasu située dans la baie de Tokyo, juste à côté de l’arrondissement de Koto. Une piste cyclable de 6 km longe la côte est de l’île. Il est possible de louer des vélos au centre de cyclisme près du pont situé du côté sud du parc. (Et si vous avez des enfants, ne manquez pas le mini-circuit à côté du centre, qui propose plusieurs véhicules amusants.) Sur la piste cyclable principale, profitez de la vue panoramique sur la baie, de la verdure agréable et des nombreuses petites zones de repos. L’île dispose également d’excellents aménagements et équipements qui permettent de profiter du plein air tout en étant dans une grande ville. On y trouve notamment un centre de pêche, un terrain de camping où l’on peut faire des barbecues et un terrain de golf.

 

Piste cyclable d’Edogawa et quartier de Shibamata

La piste cyclable d’Edogawa longe les rives de la rivière Edogawa qui délimite la frontière entre Tokyo et la préfecture de Chiba. Elle offre une magnifique balade avec une somptueuse nature tout au long des quatre saisons. Le parcours complet de 64 km commence dans la préfecture de Saitama, là où la rivière Edogawa se sépare de la rivière Tonegawa, et se termine dans la préfecture de Chiba. Mais pour une balade plus courte en restant dans Tokyo, le point de départ le plus courant est le parc de Mizumoto dans l’arrondissement de Katsushika avec une arrivée à Shibamata, un quartier rétro rendu célèbre par la série de films « Otoko wa Tsurai yo » (C’est dur d’être un homme). Le personnage principal s’appelle Tora-san, un vendeur itinérant qui se retrouve dans des mésaventures à travers tout le Japon et qui désire toujours rentrer à Shibamata, son quartier natal. Découvrez le temple Shibamata Taishakuten, la maison traditionnelle et pittoresque Yamamoto-tei, et, si vous êtes curieux d’en savoir plus sur Tora-san, le musée Katsushika Shibamata Tora-san.
Si vous voulez louer un vélo, le musée Tora-san propose la location de vélos et l’arrondissement d’Edogawa dispose également de vélos de location disponibles au parking à vélo de onze gares, dont celles de Kasai, Nishi-Kasai, Kasai-Rinkai Koen et Koiwa.

 

Baladez-vous en vélo le long du fleuve Sumidagawa pour une véritable aventure dans Tokyo

En suivant la piste le long du fleuve Sumidagawa, vous passerez à proximité de nombreux quartiers et paysages incontournables de Tokyo. Vous pouvez commencer à Ryogoku, le quartier du sumo, puis passer devant plusieurs ponts colorés avant de vous retrouver au pied de la tour TOKYO SKYTREE, avec Asakusa et le temple Sensoji à seulement quelques pas de l’autre côté du fleuve. Ou bien, vous pouvez aussi visiter le marché de Tsukiji (qui, malgré le déménagement du célèbre marché aux poissons à Toyosu, reste toujours un énorme marché de vente en gros), puis vous rendre au quartier huppé de Ginza. Ou sinon, faites un détour par la gare de Tokyo et le Palais impérial. Vous pouvez également vous détendre à Tsukuda, situé à la pointe d’un morceau de terre gagné sur le milieu de la rivière. Le fleuve Sumidagawa était une artère vitale pour le commerce et les transports durant les siècles passés, et elle reste aujourd’hui encore au cœur de Tokyo.

L’aventure continue : les autres pistes cyclables de Tokyo au bord des rivières

Les suggestions ci-dessus vous aideront juste à démarrer. Baladez-vous en vélo le long des cours d’eau de Tokyo et vous découvrirez un merveilleux mélange d’une grande ville en plein développement et d’une nature magnifique, tout en faisant de l’exercice. Voici quelques idées supplémentaires :

  • Le fleuve Tamagawa forme la frontière naturelle entre Tokyo et la préfecture de Kanagawa. Parcourir la piste cyclable qui longe ses larges rives est un moyen relaxant et rafraîchissant de passer un après-midi. La piste fait 50 km, depuis la ville de Hamura dans l’ouest de Tokyo jusqu’à l’aéroport de Haneda.
  • Le fleuve Arakawa s’écoule du nord au sud sur le côté est de la ville, entre les cours d’eau Sumidagawa et Edogawa. Vous pouvez longer ce large fleuve sur plusieurs kilomètres à travers des quartiers résidentiels verdoyants et des quartiers marchands à l’ambiance rétro.
  • Dans l’ouest de Tokyo, on trouve la piste cyclable du lac Tamako (également connu sous le nom de lac Tama) qui borde Tokyo et la préfecture de Saitama. Commencez votre balade dans le quartier de Nishi-Tokyo près de la gare de Tanashi et terminez à Higashiyamato en faisant le tour du lac en vélo (le parcours inverse est bien sûr tout aussi bien !) Vous pourrez profiter de l’ombre sous les feuillages luxuriants du parc de Sayama et près de Sayama Hills, dont le cadre a servi de base pour le film « Mon voisin Totoro » du studio Ghibli.

Guide des fronts de mer