Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: March 27, 2020

Afin d’empêcher la propagation du coronavirus (COVID-19), plusieurs lieux et établissements de Tokyo sont susceptibles de modifier leurs jours et horaires d’ouverture. En outre, certains événements peuvent être annulés ou reportés. Veuillez consulter les sites officiels des établissements et des événements pour connaître les dernières mises à jour et informations.

Comme on peut s’y attendre de l’une des villes les plus grandes et les plus animées du monde, Tokyo est incroyablement dynamique la nuit. Voici une présentation des plus beaux paysages de nuit, des quartiers phares de la vie nocturne tels que Shinjuku et Roppongi, des lieux pour prendre un verre, des endroits pour assister à des concerts et bien plus encore. Partons à la découverte de Tokyo la nuit.

La vie nocturne à Tokyo : boissons à gogo et fêtes jusqu’au bout de la nuit

Bars, pubs, izakaya décontractés, restaurants étoilés au guide Michelin, discothèques pour tous les goûts (de la petite disco à la boîte géante, de la house music à la techno en passant par le hip-hop), concerts en tous genres (jazz, rock, blues, punk) et événements spéciaux chaque soir de l’année. À Tokyo, c’est tous les soirs la fête.

TOKYO SKYTREE

Les quartiers nocturnes populaires

Quels sont les meilleurs quartiers de Tokyo pour sortir le soir ? Cela dépend bien sûr de ce que vous recherchez. La plupart des quartiers de la ville regorgent d’excellents endroits pour manger et prendre un verre jusqu’à tard, mais les quartiers qui bougent le plus la nuit sont généralement les plus animés aussi en journée, tels que Shibuya, Shinjuku, Roppongi, Ikebukuro et Ginza/Yurakucho. Ces quartiers ont également à proximité de nombreux lieux qui sont des centres de vie nocturne à part entière : Koenji, près de Shinjuku, est connu pour ses salles de musique punk DIY ; Shimokitazawa, près de Shibuya, propose des bars et des salons branchés ; Nakameguro, à proximité de Shibuya et de Roppongi, dispose de restaurants exceptionnels.

Si vous recherchez un quartier où la vie nocturne est davantage axée sur les visiteurs étrangers, optez pour Roppongi et les quartiers environnants (Ebisu, Meguro, Hiroo, Azabu Juban), pour Shibuya et Shinjuku, ou pour le quartier autour de la gare de Tokyo. Les quartiers autour des principales attractions touristiques, comme la tour TOKYO SKYTREE℠, ont également naturellement tendance à être très conviviaux pour les touristes, bien que l’on n’y trouve pas forcément beaucoup d’endroits ouverts jusqu’à tard.

Carrefour de Shibuya
Kabukicho
Roppongi
Ginza

Bars, pubs et izakaya

Tokyo est une ville incroyable pour sortir prendre un verre.

Assurez-vous de passer au moins une partie de la soirée dans un izakaya. Les izakaya sont des restaurants japonais. On peut y déguster des boissons et de nombreux petits plats japonais variés. On en trouve partout dans tout le Japon. La qualité de la cuisine y est toujours relativement élevée, même dans les petits restaurants décontractés.

On trouve également beaucoup de petits bars et d’incroyables bars à bière tels que Popeye à Ryogoku. Tokyo recèle aussi de nombreux jazz-bars proposant une excellente musique.

Shimbashi et Ginza sont plus calmes le week-end, mais durant la semaine, ils attirent une foule animée de personnes sortant du travail et qui se ruent dans les centaines de bâtiments pleins d’izakaya à tous les étages. Pour les fins de soirée du week-end, Shinjuku, Shibuya et Roppongi sont de bonnes options.

Popeye, intérieur 1
Popeye
Avec l’aimable autorisation de Shuhei Haruta
Popeye, intérieur 2
Popeye
Avec l’aimable autorisation de Shuhei Haruta

Les boîtes de nuit de Tokyo

Si vous allez en boîte de nuit pour la musique, Tokyo aura de quoi vous satisfaire, quels que soient vos goûts. On trouve à Tokyo plus de jazz-clubs que n’importe où ailleurs au Japon. Parmi les plus célèbres et populaires jazz-clubs de la ville, on trouve le Pit Inn à Shinjuku et le Cotton Club à Marunouchi, ainsi que des bars à disques, comme le City Country City à Shimokitazawa. Le Harlem, à Shibuya, est probablement la boîte de nuit hip-hop la plus en vogue du Japon. Et si vous êtes intéressé par une discothèque plus tournée vers la house music et la techno, vous pouvez aller à l’Oath, situé dans l’ancienne Trump Room, un établissement qui reste ouvert jusqu’à 8 h du matin le week-end. En outre, l’AgeHa, la plus grande boîte de nuit pour ses événements, située à Shin-Kiba, propose généralement une grande variété de musiques tous les soirs. Mais ce n’est là qu’un petit échantillon des boîtes de nuit et des clubs que Tokyo a à offrir.

Entrée du Pit Inn
Pit Inn
Intérieur du Cotton Club
Cotton Club
Décoration du City Country City
City Country City
Soirée au Harlem
Harlem
Intérieur du Oath
Oath
Soirée à l'Ageha
AgeHa

Explorez les meilleurs yokocho (les marchés nocturnes de Tokyo)

Tokyo n’a pas beaucoup de marchés nocturnes comme ceux que l’on trouve dans les autres grandes villes asiatiques, bien qu’Ameya Yokocho (alias Ameyoko), à Ueno, soit une rue commerçante qui reste ouverte en début de soirée. On trouve cependant, dans la capitale japonaise, de nombreux yokocho (ruelles) remplis de yatai (échoppes) vendant toutes sortes de plats et de boissons. Beaucoup de yokocho sont situés sous les voies ferrées ou à proximité. Leur charmante atmosphère résolument rétro est enivrante.

Parmi les yokocho les plus populaires, on trouve Golden Gai et Omoide Yokocho à Shinjuku, Nonbei Yokocho (la ruelle des ivrognes) à Shibuya, Ebisu Yokocho à Ebisu et Suzunari Yokocho à Shimokitazawa.

Golden Gai
Omoide Yokocho
Nonbei Yokocho
Ebisu Yokocho

Panoramas nocturnes de Tokyo : les meilleurs endroits pour contempler l’horizon de Tokyo et les illuminations

Tokyo la nuit est un vaste océan de lumières, avec de nombreux panoramas nocturnes emblématiques utilisés en fonds d’écran sur d’innombrables ordinateurs.

Les meilleurs panoramas nocturnes sur les toits de Tokyo

Si vous voulez admirer une vue nocturne imprenable sur les toits de Tokyo, le mieux est de prendre de la hauteur ! Dans les quartiers des hautes tours comme Shinjuku et Shibuya, on trouve beaucoup de bars et de restaurants situés dans les derniers étages des bâtiments permettant d’admirer l’étendue urbaine. Il existe également des plates-formes d’observation, telles que SHIBUYA SKY ou l’observatoire du bâtiment No 1 du siège du gouvernement métropolitain de Tokyo. Et peut-être connaissez-vous déjà le New York Bar situé au 52e étage du Park Hyatt Tokyo, rendu mondialement célèbre par le film Lost in Translation.

Park Hyatt Tokyo
Avec l’aimable autorisation du New York Bar, Park Hyatt Tokyo
SHIBUYA SKY

Autrement, vous pouvez aussi embarquer pour une croisière nocturne dans la baie de Tokyo ou sur les rivières de la ville, qui vous fera passer sous le pont Rainbow Bridge et par Odaiba.

Rainbow Bridge

À la découverte des néons de la ville

Une rue bondée remplie de néons et d’éclairages tapageurs - voilà l’image de Tokyo par excellence. Peut-être utilisez-vous ce genre de photos en fond d’écran sur votre ordinateur ou votre téléphone ? Mais vous aimeriez voir ce spectacle de vos propres yeux ? Dans ce cas, rendez-vous à Center-gai (alias la rue du basket-ball) à Shibuya, de l’autre côté du célèbre carrefour de Shibuya Scramble à la sortie du bâtiment principal de la gare de Shibuya. Ou bien promenez-vous dans Kabukicho, à Shinjuku. Vous pouvez également parcourir les principales avenues d’Akihabara ou de Ginza ou même vous rendre dans un yokocho (tel que Golden Gai ou Nonbei Yokocho). Les possibilités sont quasiment infinies!

Shibuya Center-Gai

Les illuminations d’hiver à travers la ville

Pendant la période des fêtes, Tokyo ne lésine pas sur les décorations et les illuminations. Chaque année, deux des plus belles décorations sont les illuminations d’hiver de Roppongi Hills Keyakizaka et de Caretta Shiodome. Et ne manquez pas le long boulevard d’arbres illuminés de lumières blanches dans le quartier de Marunouchi.

Illuminations de Roppongi Hills Keyakizaka

Les meilleurs endroits pour faire des photos de nuit de Tokyo

Si vous souhaitez faire de magnifiques photos de Tokyo la nuit, nous vous avons déjà présenté certains lieux animés et hauts en couleur (rues remplies de néons, paysages panoramiques), mais les temples et les sanctuaires permettent également de faire de très belles photos : le sanctuaire Kanda Myojin et le sanctuaire Hanazono Jinja sont parfaits pour cela. L’enceinte de nombreux sanctuaires et temples reste ouverte la nuit et on peut admirer les bâtiments des temples magnifiquement illuminés. Si vous voulez une photo avec l’emblématique tour de Tokyo, vous pouvez vous rendre au temple Zojoji.

Sanctuaire Kanda Myojin

Continuez à explorer Tokyo après la tombée de la nuit : promenades à pied et virées nocturnes en voiture

Tokyo étant une ville sûre la nuit, l’un des avantages est que l’on peut explorer ses rues la nuit sans avoir à s’inquiéter. Mais où aller exactement ?

Promenades nocturnes à pied

Se promener le long des rivières de Tokyo est une excellente idée. Vous pouvez, par exemple, marcher le long des rives de la rivière Meguro, près de Naka-Meguro. Elles sont bordées de cerisiers et sont particulièrement magnifiques durant la saison des cerisiers en fleur, mais dites-vous bien qu’à cette période elles seront également plus encombrées par la foule. Deux autres belles balades consistent à marcher depuis Asakusa jusqu’à la tour TOKYO SKYTREE, ou depuis Odaiba jusqu’à la tour de Tokyo en traversant le pont Rainbow Bridge.

Festival des sakura de Nakameguro

Virées nocturnes en voiture

Si vous avez une voiture, pensez à faire une paisible virée de nuit. Une balade populaire chez les Tokyoïtes consiste à conduire depuis le centre de Tokyo jusqu’à la ville voisine de Yokohama. Vous pourrez ainsi profiter de vues spectaculaires sur la baie de Yokohama. Si vous conduisez dans le centre de Tokyo, rendez-vous sur l’avenue Uchibori-dori qui passe par le Palais impérial.

Si vous n’avez pas de voiture, une autre option est de monter à bord de la ligne JR Yamanote, qui fait une boucle dans le centre de Tokyo. Vous pourrez admirer le paysage par la fenêtre tandis que les gratte-ciel défilent devant vous.

Visites nocturnes de Tokyo

Si vous voulez explorer Tokyo la nuit et que vous recherchez quelque chose de plus guidé, pas de problème. On trouve des visites pour pratiquement tout.

Des bus touristiques avec toit ouvert proposent des visites nocturnes, tandis que des bateaux d’excursion sillonnent la baie de Tokyo tous les soirs. Si vous voulez marcher, vous pouvez également vous joindre à une tournée guidée des pubs de la ville. D’autres visites proposent un mélange de ce dont nous avons parlé dans les précédentes sections et offrent un aperçu complet du centre-ville de Tokyo la nuit : bonne cuisine, délicieuses boissons, néons, sanctuaires et temples après la tombée de la nuit, rues animées et yokocho.

Les quartiers nocturnes populaires

 

En savoir davantage