Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: April 2, 2018

Ralentissez le pas et laissez-vous emporter par la nostalgie : Un centre-ville de Tokyo d’une autre époque

Ayant miraculeusement échappé aux dégâts majeurs des deux guerres mondiales et des catastrophes naturelles, Yanaka et Nezu, deux quartiers de style shitamachi (vieux quartiers de Tokyo), ont conservé leur charme du siècle dernier. Vous y trouverez des sites historiques tels que le cimetière de Yanaka ou le sanctuaire Nezu, niché au milieu des ruelles étroites du quartier, des maisons en bois traditionnelles, des pubs izakaya, des cafés et des boutiques rétro à l’atmosphère unique vendant des friandises et des snacks d’autrefois. Ici, vous pouvez remonter le temps pour revenir dans un Tokyo plus calme au rythme plus lent.

Recommandations

  • Une balade à Yanaka Ginza, une rue commerçante rétro respirant la nostalgie des shitamachi
  • Les lieux artistiques qui abritent des œuvres traditionnelles et avant-gardistes
  • Les sites historiques du quartier : le cimetière de Yanaka, le sanctuaire Nezu et le complexe d’Ueno Sakuragi

Comment s’y rendre

Vous pouvez prendre le train jusqu’à la gare de Nippori des lignes JR Yamanote, Keihin-Tohoku, Joban et de la ligne privée Keisei Dentetsu. La ligne Tokyo Metro Chiyoda dessert également les stations Nezu et Sendagi.

Depuis l’aéroport de Haneda : 55 min en train.
Depuis l’aéroport de Narita : 1 h 30 en train.
Depuis la gare de Shinjuku : 20 min avec la ligne JR Yamanote jusqu’à la gare de Nippori.
Depuis la gare de Tokyo : 12 min avec la ligne JR Yamanote jusqu’à la gare de Nippori.

Yanaka Ginza : Un avant-goût du centre-ville de Tokyo

La rue commerçante rétro de Yanaka Ginza compte environ 70 boutiques occupant une étendue de 170 mètres bordée de lanternes. Le quartier a survécu à la guerre et aux tremblements de terre, si bien que le traverser est un véritable voyage dans le temps qui vous transportera à l’ère Showa (1926-1989).
Entrez dans les petites boutiques vendant des snacks japonais, des friandises et des produits artisanaux traditionnels et dégustez des plats de rue en vous promenant : patates douces, côtelettes de porc juteuses, châtaignes et poulpe grillé ne sont que quelques-uns des nombreux mets traditionnels qui s’offrent à vous. Si vous êtes dans les environs à l’heure du coucher de soleil, rendez-vous sur les escaliers Yuyake Dandan (escaliers du coucher du soleil) pour voir le quartier baigner dans une lumière chaleureuse.

Un pôle de créativité artistique

Les rues de Yanaka et de Nezu n’abritent pas seulement des boutiques vendant de la nourriture et des objets artisanaux traditionnels. La scène artistique dynamique du quartier présente des œuvres venant de tous les horizons artistiques. HAGISO est une ancienne maison en bois rénovée et transformée en un café et une galerie florissants, tandis que SCAI the Bathhouse, un ancien établissement de bains publics, est devenu une galerie contemporaine exposant des œuvres d’artistes japonais avant-gardistes et d’artistes internationaux. L’ancien atelier et résidence du grand sculpteur japonais Fumio Asakura (1883-1964) est aujourd’hui devenu le musée de la sculpture d’Asakura. Le musée Takehisa Yumeji abrite des œuvres du peintre éponyme qui expriment le romantisme de l’ère Taisho (1912-1926). Si vous avez le temps, faites une halte au musée de l’horloge Daimyo pour admirer la sublime collection d’horloges prémodernes.

Remontez encore plus loin dans le temps

Tandis que les rues de Nezu et de Yanaka vous ramèneront un siècle en arrière ou presque, le quartier propose également d’autres lieux intéressants qui existent depuis plus longtemps encore. Le vaste cimetière de Yanaka est un lieu calme où reposent les défunts, et toute la zone est un parc de promenade rempli de feuillages. Passez y faire un tour au printemps quand les cerisiers sont en fleur et recueillez-vous sur le dernier lieu de repos des chefs de guerre et des artistes, égayé par un rose délicat. Le sanctuaire Nezu est aussi un autre lieu historique avec ses tunnels de portiques rouges brillants, ses étangs peuplés de carpes colorées et les bâtiments du sanctuaire lui-même. En avril, le festival des azalées attire les foules. Datant du début du 20e siècle, les trois maisons d’Ueno Sakuragi Atari sont devenues un complexe communautaire insufflant un nouveau souffle et un nouveau but à ses vénérables bâtiments en bois qui abritent désormais des magasins, des ateliers et des salles ouvertes où tout le monde peut organiser des réunions.

Attractions à proximité