Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: April 2, 2018

Un quartier de Tokyo amusant et sans façons

Pratique, pas cher et joyeux. Voilà comment décrire Akabane, ce quartier résidentiel dans le nord de Tokyo, adjacent à Saitama qui possède un véritable charme rétro. Populaire auprès des employés de la capitale, le quartier s’anime la nuit lorsque les ruelles étroites autour de la gare brillent de mille feux avec leurs lanternes de papier rouge et lorsque les fêtards se retrouvent dans les bars et les restaurants bon marché. Tout près de là, la ville d’Oji est célèbre pour ses cerisiers en fleurs au printemps et ses hortensias en été dans le parc d’Asukayama, ainsi que pour son spectaculaire défilé de renards au Nouvel An. Les jardins Kyu-Furukawa sont un célèbre espace vert à proximité, avec un mélange de jardins japonais et européens autour d’un grand manoir européen.

Comment s’y rendre

Depuis l’aéroport de Haneda : environ 70 min en Limousine Bus ou 55 min en train.
Depuis l’aéroport de Narita : 1 h 40 en train.
Depuis Shinjuku : prendre la ligne JR Saikyo jusqu’à la gare d’Akabane. Durée du trajet : 20 min.
Depuis la gare de Tokyo : prendre la ligne JR Keihin-Tohoku jusqu’à la gare d’Akabane. Durée du trajet : 30 min.
Accédez au quartier depuis la gare d’Akabane des lignes JR Utsunomiya, Takasaki, Shonan Shinjuku, Saikyo et Keihin-Tohoku.

Plus aucun souci à Akabane

Dès le début de l’après-midi, les amateurs de bonne chère et les buveurs, prêts à oublier le stress de la journée, se pressent dans les charmantes ruelles d’Akabane Ichibangai et d’OK Yokocho éclairées par de chaleureuses lanternes. Le quartier, autrefois siège du marché noir d’après-guerre, s’est développé tout en gardant un charme raffiné. C’est un endroit idéal pour rencontrer les habitants, détendus après leur journée de travail et prêts à discuter autour d’un verre ou deux. Vous pouvez y trouver toutes sortes de restaurants, depuis les restaurants d’anguilles traditionnels aux rapides et savoureux bistrots de brochettes de poulet yakitori.

Papier, défilé de renards et immenses jardins

La ville voisine d’Oji est située sur la ligne Toden-Arakawa, une des deux dernières lignes de tramway subsistant à Tokyo. Le quartier est dominé par le parc d’Asukayama en haut de la colline, lieu célèbre depuis l’époque d’Edo (1603-1867) pour ses cerisiers en fleur. Oji est également connu pour ses objets en papier, fabriqués dans la région depuis 1873. Vous pouvez visiter le musée du papier près du parc d’Asukayama et essayer de fabriquer votre propre papier.

Si vous visitez Tokyo la veille du jour de l’An, pensez à vous rendre à Oji pour assister au défilé des renards. Les habitants et les visiteurs revêtent des costumes de renard et se maquillent pour défiler à travers la ville jusqu’au sanctuaire Oji-Inari, reconstituant ainsi une légende japonaise qui raconte que des renards se sont déguisés en humains pour se rendre au sanctuaire. Vous pouvez vous faire faire une peinture traditionnelle de renard sur le visage et vous joindre à la fête.

Une courte promenade vous mènera aux jardins Kyu-Furukawa qui entourent un imposant manoir de style occidental construit en pierres grises en 1917 par l’architecte Josiah Conder. Le jardin européen de roses attire les visiteurs de mai jusqu’au début de l’été, tandis que le jardin japonais avec ses petites cascades et ses étangs est magnifique en toute saison.

Attractions à proximité