Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: April 2, 2018

Un quartier étudiant dynamique avec de fascinants sanctuaires et des magasins spécialisés

Bordées par les universités de Tokyo et de Meiji, les zones de Kanda et de Jimbocho jouissent d’une atmosphère étudiante décontractée, idéale pour une exploration tranquille. Les étudiants affluent au mausolée de Confucius de Yushima afin de prier pour obtenir de bons résultats à leurs examens, tandis que les amoureux de la lecture parcourent Jimbocho à la recherche de livres neufs ou d’occasion. Si vous avez un petit creux, essayez les délicieux currys et soba locaux bon marché. Proche de la gare de Tokyo, d’Ueno, d’Ochanomizu et d’Akihabara, ce quartier est un excellent point de départ pour explorer la ville plus avant.

Comment s’y rendre

Accédez au quartier depuis la gare de Kanda des lignes JR Yamanote, Keihin-Tohoku, Chuo et Tokyo Metro Ginza.

Depuis l’aéroport de Haneda : 35 min en train.
Depuis l’aéroport de Narita : 90 min en train.
Depuis la gare de Shinjuku : prendre la ligne JR Chuo jusqu’à la gare de Kanda. Durée du trajet : 20 min.
Depuis la gare de Tokyo : prendre la ligne JR Yamanote jusqu’à la gare de Kanda. Durée du trajet : 5 min.

Prière aux dieux de la sagesse

Kanda et ses environs sont au centre de la vie spirituelle de Tokyo. Tous les ans, au Nouvel An, les hommes d’affaires de Tokyo se rendent au temple Kanda Myojin afin de prier pour leur réussite durant l’année, tandis que les étudiants vont au mausolée de Confucius à Yushima prier pour obtenir de bons résultats aux examens et acheter des crayons spéciaux pour étudier.

Le sanctuaire Yasukuni est populaire pour ses cerisiers en fleur au printemps et les marchés aux puces qui s’y tiennent le week-end. Les nuits d’été, des lanternes flamboyantes honorent les esprits des défunts durant le festival de Mitama. Le sanctuaire Yasukuni est également l’objet d’une controverse concernant les âmes des criminels de guerre japonais qui y reposent.

Pour un site spirituel différent, dirigez-vous vers Ochanomizu où vous pourrez voir le dôme vert caractéristique du Nicolai-do, une église russe orthodoxe. Construite en 1929, elle doit son nom à Saint Nicholas du Japon – en réalité, un prêtre s’appelant Ivan Dimitrovich Kasatkin – qui a apporté le christianisme orthodoxe à Hokkaido dans les années 1860.

Fêtes du curry et des soba et achats de spécialités

Dans les environs de Kanda et Jimbocho, de nombreuses boutiques charmantes ainsi que des endroits pour vous restaurer vous accueilleront. Près de la gare de Kanda, vous trouverez les restaurants de soba les plus célèbres de la ville, nichés au milieu des boutiques de friandises rétro et des vieilles maisons. Kanda Yabusoba et Kanda Matsuya attirent aussi bien les employés de bureau que les célébrités qui viennent se délecter de nouilles soba fraîches et simples. Étant donné l’importante population étudiante, les plats de curry y sont peu coûteux et délicieux : essayez l’une des trente variétés de curry du quartier. Un festival du curry est également organisé au mois de novembre.

Les amateurs de livres peuvent se rendre directement à Jimbocho pour se mettre tranquillement à la recherche de livres neufs ou d’occasion et peut-être trouver une perle rare. Les nombreux cafés du quartier vous permettront de profiter de votre nouveau livre en buvant un café. Ochanomizu est également connu pour ses instruments de musique – on y trouve pratiquement tout – et le quartier propose de nombreuses petites salles de concert et clubs de jazz. Si vous recherchez plus d’activités, les boutiques des rues menant au sanctuaire Yasukuni vendent des articles de sport d’hiver. Aussi bien pour l’escalade, le ski ou le snowboard, vous y trouverez un large choix d’articles à des prix très compétitifs. Faites de bonnes affaires avant de dévaler les pentes.

Attractions à proximité