Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: March 20, 2019

Alyssa Ramos

Pays/Région : États-Unis

Loisirs : voyages en solo au féminin, voyages d'aventure

Nombre de séjours au Japon : 4

Que pensez-vous de Tokyo ? : C'est une de mes villes préférées !

Les endroits présentés ici donnent aux voyageurs un aperçu divertissant et culturellement riche de la vie nocturne des Japonais. Vous découvrirez tout, en allant des authentiques restaurants "izakaya" dans des maisons japonaises traditionnelles aux boîtes de nuit branchées ouvertes jusque tard dans la nuit. Mais surtout, les différents quartiers de Tokyo, facilement accessibles en train à un prix abordable vous seront révélés !

Cartes

  • À pied
  • Taxi
  • Bus
  • Train
  • Bus fluvial

1

Manger comme les locaux dans une rue traditionnelle pleine de cachet

Akabane Ichibangai et OK Yokocho

OK Yokocho est vraiment pittoresque et c'était intéressant de voir ou d'essayer les restaurants "izakaya" du quartier. Pour une authentique expérience culturelle locale, je recommande vraiment le restaurant Akabanetorobako avec ses spécialités de thon. En descendant la rue, vous verrez de nombreux restaurants aux façades ouvertes sur l'extérieur, la plupart avec des tables dehors et des caisses jaunes en guise de sièges. Beaucoup d'entre eux ont des grils genre barbecue en façade, avec un chef qui prépare de la viande ou du poisson grillés.

Au restaurant Akabanetorobako, on peut commander une multitude de plats traditionnels japonais allant du sashimi aux calamars grillés ! Si vous avez envie d'essayer les grillades, un serveur installera un petit gril sur votre table et apportera les produits que vous avez commandés, crus, pour que vous les fassiez griller directement à votre table ! Les calamars, les huîtres et les coquilles Saint-Jacques étaient délicieux, de même que les sashimis de thon, de saumon et de poisson blanc. On peut aussi goûter du saké du terroir, du whisky ou du vin de prune.

Je ne saurais que trop vous recommander, lorsque vous irez dans un restaurant à OK Yokocho, de vous faire accompagner par un guide, afin d'éviter tout problème de lecture et de commande des plats, car la carte est en japonais uniquement. Ou alors vous pourrez aussi essayer d'utiliser l'appli de traduction Google qui traduit pour vous les mots japonais préalablement photographiés.

30 min
Détails

Depuis la gare d’Akabane, prendre la ligne JR Saikyo jusqu'à la gare de Shibuya.

2

Le quartier qui ne dort jamais

Shibuya

Traverser le carrefour de Shibuya est un incontournable, de même qu'explorer tout le quartier en général. C'est à Shibuya que vivent et flânent un grand nombre de jeunes et il y a des tas d'endroits pour manger, boire, faire du shopping et s'amuser. Le carrefour de Shibuya est célèbre pour ses incroyables passages piétons qui partent dans toutes les directions. Les gens occupent tout l'espace quand vient le moment de traverser ! Prendre une photo en plein milieu de la rue est vraiment le truc à faire ou bien vous pouvez regarder les gens en train de le faire d'en haut, depuis le Starbucks ou l'un des nombreux restaurants.

Je vous conseille aussi d'essayer des chaînes de sushi, comme Genki ou Sushi Zanmai ! A Genki, on peut commander les sushi à partir d'un écran tactile et ils arrivent en tapis roulant jusqu'à l'endroit où vous êtes assis. Sushi Zanmai est une chaîne de restaurants très connue et leurs sushi sont parmi les meilleurs que j'aie jamais mangés à Tokyo. Ils fondent littéralement dans la bouche, tellement ils sont frais et d'excellente qualité !

Le sanctuaire était un peu difficile à photographier la nuit et un peu difficile à trouver aussi, alors je vous conseille d'y aller dans la journée, à moins que vous ne soyez à la recherche d'un endroit calme la nuit. Ce n'est pas loin du quartier principal de Shibuya et c'est faiblement éclairé, alors effet romantique assuré.

Enregistrement à l'hôtel

3

Un bar-salon décontracté avec une façade distinctive

Shibuya Oiran

Shibuya Oiran fait plutôt penser à un bar-salon qu'à un night club, avec un petit espace à l'étage inférieur qui peut accueillir une vingtaine de personnes maximum et un petit salon en haut où on peut grignoter. Il y a pas mal de petits bars-salons comme celui-ci qui sont plus des endroits assez intimes où se retrouver avec quelques amis ou votre partenaire que des lieux favorisants de nouvelles rencontres. À l'étage, il y a un DJ qui joue de la musique tendance, dans une ambiance plus détendue.

Si vous voulez connaître le genre de vie nocturne qu'apprécient les gens ici d'habitude, ça vous en donne une bonne idée, mais en fait c'est totalement différent des vraies discothèques de Tokyo. Ça ne faisait pas partie du programme, mais finalement je suis allée dans des discothèques parmi les plus célèbres, comme A Life, 10ak ou Womb, qui sont très similaires à ce qui existe aux États-Unis, et ce n'était donc pas vraiment une expérience culturelle, à part le fait que j'y suis allée avec des Japonais !

Si vous voulez rester dans le quartier de Shibuya Oiran, vous pouvez toujours essayer le karaoke à proximité ou déguster des sushi au Sushi Zanmai ouvert 24 heures sur 24. C'est certainement le bon endroit pour retrouver des amis ou des collègues de travail, car l'atmosphère est détendue, et même pour un rendez-vous à deux !

Retour à l'hôtel

Visit Tokyo > Walks & Tours > Expériences locales nocturnes à Akabane et Shibuya