Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: December 17, 2020

Afin d’empêcher la propagation du coronavirus (COVID-19), plusieurs lieux et établissements de Tokyo sont susceptibles de modifier leurs jours et horaires d’ouverture. En outre, certains événements peuvent être annulés ou reportés. Veuillez consulter les sites officiels des établissements et des événements pour connaître les dernières mises à jour et informations.

Le Japon est un pays de festivals. Appelés « matsuri » (祭り) en japonais, ces événements célèbrent ou commémorent le changement des saisons, des événements historiques ou la culture traditionnelle. Pratiquement chaque ville, village et quartier a ses propres matsuri, dont certains ont des origines qui remontent à des centaines d’années, voire plus. Assister ou participer à un matsuri est un moment inoubliable de tout voyage à Tokyo.

Calendrier mensuel des festivals culturels

Les festivals matsuri se présentent sous diverses formes. Ils célèbrent généralement la nature, les traditions ou la communauté – ou, très souvent, les trois en même temps. Les temples et les sanctuaires organisent des festivals pour commémorer des événements importants de leur histoire ou pour prier pour la bonne fortune. Les parcs et les jardins proposent des festivals aux moments de l’année où s’épanouissent certaines fleurs. Les associations municipales locales organisent des festivals pour mettre en valeur les charmes de leur quartier et pour s’amuser à défiler dans les rues.

Découvrons, mois par mois, les meilleurs festivals de Tokyo, ainsi que les festivals les plus importants du Japon.

Janvier

Le sanctuaire de Kanda Myojin accueille le festival de Daikoku, organisé à une date proche du jour du passage à l’âge adulte, un jour férié consacré aux jeunes personnes qui auront 20 ans cette année-là. Un danseur shinto déguisé en Daikoku, la divinité de la fortune, salue les nouveaux adultes en secouant un maillet porte-bonheur au-dessus de leurs têtes.

En dehors de Tokyo, le festival des lanternes de Nagasaki, à l’ambiance incroyablement animée, se tient pendant environ deux semaines en janvier ou février.

Daikoku Matsuri Festival

Février

Le Setsubun est un événement traditionnel organisé dans tout le Japon pour marquer la fin de l’hiver. On lance alors des haricots pour chasser les mauvais esprits et attirer la bonne fortune. Le lancer de haricots sur les « démons » (des personnes masquées ou déguisées) amuse notamment les enfants dans tout le pays. Le festival de Setsubun du temple Sensoji à Asakusa est particulièrement animé.

Février est aussi la saison des ume (fleurs de prunier), un signe avant-coureur du printemps. Parmi les festivals de fleurs tenus ce mois-là, on trouve le festival de Setagaya Ume, ainsi que le Bunkyo Ume Matsuri qui propose des événements culturels amusants, tels que des cours de haïku ou des cérémonies du thé organisés le week-end pendant toute la durée du festival.

Si vous avez l’occasion de voyager en dehors de Tokyo, rendez-vous au festival de la neige de Sapporo, durant lequel la ville est décorée de centaines de sculptures de glace impressionnantes. Assurez-vous de porter des vêtements chauds, car vous passerez probablement plusieurs heures à admirer les créations incroyablement subtiles et détaillées.

The Setsubun festival at Sensoji Temple

© Sensoji Temple

Setagaya Ume (Plum Blossom) Festival
Bunkyo Ume Matsuri

Mars

Rendez-vous au mont Takao, dans l’ouest de Tokyo, pour le festival de la marche sur le feu, durant lequel des moines pieds nus marchent sur un chemin de braises fumantes en chantant.

Le mois de mars marque également le début de la saison des fleurs de cerisier, et donc des festivals qui leur sont consacrés et qui se tiennent jusqu’à la mi-avril. Parmi les plus importants, on peut citer le festival des fleurs de cerisier d’Ueno, le festival des fleurs de cerisier de Chiyoda et le festival des fleurs de cerisier du parc de Sumida.

Mt. Takao Fire-Walking Festival

Avril

En avril, le printemps bat son plein.

Les festivals de fleurs de cerisier se poursuivent au début du mois d’avril, lorsque les pétales commencent à tomber des arbres, une scène qui représente l’image japonaise par excellence de la beauté éphémère.

Le grand festival annuel du printemps de Meiji Jingu, qui se tient de fin avril à début mai, propose des représentations en plein air des arts traditionnels du spectacle.

Le temple Yakuoin du mont Takao organise également son propre festival de printemps.

Meiji Jingu Grand Spring Festival
Mt. Takao Annual Spring Festival

Mai

Le festival de Kanda Matsuri, une grande fête de six jours, est l’un des trois plus grands festivals du Japon. Ce festival religieux du sanctuaire Kanda Myojin propose d’impressionnantes processions de mikoshi (sanctuaires portables) et de chars. Une foule massive vient célébrer cet événement épique.

Si vous êtes un noctambule, le Kurayami Matsuri (festival des ténèbres) de Fuchu est un festival durant lequel des sanctuaires portables sont transportés pendant la nuit du 5 mai. Si vous êtes prêt à braver l’obscurité aux heures les plus profondes de la nuit, vous vivrez alors une formidable expérience !

Kanda-matsuri Festival
Kurayami Matsuri

Juin

Le plus grand festival traditionnel du mois de juin est l’historique Sanno Masturi à Asakusa, réputé comme l’un des trois grands festivals du Japon. Les festivités durent onze jours et proposent chaque jour quelque chose de nouveau !

Au début de l’été, vous pouvez vous rendre dans la région de Hachioji à Tokyo pour assister au festival de Fussa Hotaru (festival des lucioles de Fussa) et voir des lucioles danser dans le ciel à la tombée de la nuit le long des rives de la rivière Kita-Asakawa.

Si vous êtes intéressé par les festivals de fleurs, rendez-vous au Katsushika Shobu Matsuri (festival des iris) ou au Bunkyo Ajisai Matsuri (festival des hortensias).

Hie Jinja
Fussa Firefly Festival
Katsushika Shobu Matsuri
Bunkyo Ajisai Matsuri
Photo : Association touristique de l’Arrondissement de Bunkyo

Juillet

Les festivals de feux d’artifice du Japon sont incroyables, et le festival roi est le festival de feux d’artifice du fleuve Sumidagawa à Ryogoku. Il n’est pas exagéré de dire que c’est l’un des plus beaux feux d’artifice au monde. Des milliers de fusées des couleurs, des formes et des styles les plus divers, lancées depuis plusieurs endroits du quartier, envahissent le ciel pendant près de deux heures. Arrivez tôt pour trouver une bonne place !

Tokyo propose de nombreux autres grands festivals de feux d’artifice en juillet et en août. Si vous y êtes pendant cette période de l’année, vérifiez le calendrier des festivités.

Si vous êtes à Kyoto, ne manquez pas le Gion Matsuri. Il s’agit du plus célèbre festival de Kyoto et peut-être même de tout le Japon. Il se déroule durant tout le mois de juillet, mais les principaux événements sont les Yamahoko Junko, deux processions de chars en bois incroyablement somptueux.

Sumidagawa River Fireworks Festival

Août

Au Japon, le mois d’août est la saison du Bon et d’innombrables festivals de Bon-odori ont lieu dans tous les quartiers de la ville. Le Tsukiji Honganji Bon Odori, qui se tient au temple Tsukiji Honganji, est un grand festival de Bon avec une longue histoire.

Le festival annuel du sanctuaire Tomioka Hachimangu, également connu sous le nom de festival de Fukagawa Hachiman, se tient vers le 15 août. Il est réputé comme étant l’un des trois grands festivals d’Edo (ancien nom de Tokyo). Durant cet événement, les gens lancent de l’eau purifiante sur les mikoshi (sanctuaires portables), donnant à l’événement son surnom de « festival des éclaboussures d’eau ». Les porteurs des sanctuaires et les spectateurs créent une synergie unique dans une ambiance festive.

Si vous voulez voir de spectaculaires festivals d’été en dehors de Tokyo, rendez-vous dans le nord du pays pour le festival de Sendai Tanabata ou le Nebuta Matsuri à Aomori, qui se tiennent tous deux dans la région du Tohoku au nord-est. Ou bien rendez-vous au Gujo Odori, un festival historique du Bon qui a lieu à Gifu avec des danses toute la nuit pendant plusieurs jours d’affilée à la mi-août.

Septembre

En septembre, rendez-vous au grand festival annuel du sanctuaire Nezu Jinja, l’un des trois grands festivals d’Edo, qui aurait été créé, dit-on, en 1714. Aujourd’hui, ce festival propose des spectacles de danse traditionnelle ainsi que des stands de rue.

Approach to Nezu-jinja Shrine Annual Grand Festival
Nezu-jinja Shrine Annual Grand Festival mikoshi (portable shrine)

Photo fournie par le sanctuaire Nezu-jinja

En dehors de Tokyo, le Kishiwada Danjiri Matsuri à Osaka est probablement le danjiri matsuri (festival durant lequel des chars sont tirés avec des cordes) le plus célèbre du Japon. Des associations locales fabriquent et entretiennent les chars qui défilent dans la ville pendant le festival.
Dans la région de Yatsuo à Toyama, le festival Owara Kaze no Bon propose des danses raffinées, destinées à calmer le vent (kaze) et à protéger les cultures avant la récolte.

Octobre

Octobre est le mois idéal pour se rendre dans certains festivals tout en admirant les feuillages d’automne.

Lors de la cérémonie Oeshiki du temple Ikegami Honmonji, une procession de grandes lanternes est organisée pour marquer l’anniversaire de la mort de Nichiren (1222-1282), le fondateur de la secte bouddhiste Nichiren décédé au temple Ikegami Honmonji. Ce festival est célébré depuis sa mort, soit plus de 700 ans.

La foire aux saumures de Nihombashi Ebisu-ko Bettara-ichi commémore Ebisu, la divinité de la richesse, et propose de délicieuses spécialités locales.

En dehors de Tokyo, le Nagasaki Kunchi est un festival qui met en valeur le caractère international de Nagasaki. On peut y assister à une célèbre danse du dragon qui tire ses origines des résidents chinois de Nagasaki. Le festival de Kawagoe, dans la préfecture de Saitama, est une fête animée dont le point culminant est le défilé de chars abondamment décorés qui parcourent les rues dans la soirée.

Nihonbashi Ebisu-ko Bettara-ichi Pickle Fair

Novembre

Les festivités de Tori no Ichi ont lieu certains jours de novembre dans divers sanctuaires de la ville. L’une des versions les plus spectaculaires de ce festival traditionnel se tient au sanctuaire Ootori Jinja et au temple Chokokuji. Munissez-vous d’un râteau décoré kumade et priez pour la bonne fortune et la prospérité.

Tori no Ichi

Décembre

Le 14 décembre, au temple Sengakuji, le festival d’Ako Gishisai honore les célèbres 47 ronin et est marqué par une procession solennelle allant du temple Zojoji au temple Sengakuji, avec des participants vêtus de vêtements traditionnels.

Ako Gishisai

Les festivals de Tokyo : au-delà des traditionnels matsuri

Si vous voulez assister à un matsuri traditionnel, les options ne manquent pas à Tokyo, mais on y trouve aussi de nombreux festivals plus modernes.

Festivals de musique au Japon

Le festival de jazz de Tokyo, qui se tient à Shibuya en septembre, est le plus grand événement de jazz du Japon, avec au programme des performances spectaculaires et captivantes.

Le festival Summer Sonic est un grand festival de rock, probablement le plus important du Japon, qui a lieu juste à côté de Tokyo, à Chiba (et aussi à Osaka). Le même organisateur propose également le Sonicmania, un festival axé sur la musique électronique.

19th Tokyo Jazz Festival

Festivals d’anime

Sans surprise, c’est à Tokyo que se tiennent certains des meilleurs festivals au monde en matière d’anime, de manga, de cosplay, de jeux vidéo et autres divertissements de la pop culture.

Le Comiket est une grande foire qui a lieu deux fois par an et qui réunit aussi bien les amateurs passionnés que de célèbres professionnels. L’Anime Japan est un salon professionnel de premier plan consacré aux anime. Et si vous aimez les licences du magazine Jump de Shueisha, ne manquez pas le Jump Festa.

Vous pouvez également trouver d’excellents mangas au festival du livre d’occasion de Kanda, le plus grand marché de bouquinistes du Japon.

Festivals gastronomiques

Le parc de Yoyogi, situé à côté de la gare de Harajuku, accueille de nombreux festivals gastronomiques tout au long de l’année. L’un des grands événements consacrés à la gastronomie japonaise est le Festival gastronomique de Hokkaido.

En outre, les Japonais aiment particulièrement la bière et des Oktoberfest ont lieu à Tokyo pratiquement toute l’année. La plupart de ces festivals proposent de la nourriture et de la musique allemandes. Au printemps, un grand Oktoberfest est organisé à Odaiba.

Odaiba Oktoberfest
Odaiba Oktoberfest beer