Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: September 30, 2020

Afin d’empêcher la propagation du coronavirus (COVID-19), plusieurs lieux et établissements de Tokyo sont susceptibles de modifier leurs jours et horaires d’ouverture. En outre, certains événements peuvent être annulés ou reportés. Veuillez consulter les sites officiels des établissements et des événements pour connaître les dernières mises à jour et informations.

Lorsqu’on pense à l’alcool japonais, c’est probablement le saké qui vient en premier à l’esprit. Cette boisson nationale du Japon est fabriquée dans plus de 1 200 brasseries à travers le pays et pratiquement tous les bars et bistrots en servent au moins plusieurs marques ! Fabriqués principalement à partir de riz et d’eau, on trouve de très nombreux sakés dans une gamme époustouflante de saveurs, d’arômes et de profondeurs cachées pour ravir les papilles, ce qui en fait une boisson digne des dieux.
Une façon amusante de déguster le saké consiste à se rendre dans les établissements qui offrent une expérience kaku-uchi, c’est-à-dire dans un bar où l’on consomme debout au comptoir et où l’on peut goûter diverses sortes de boissons. Discutez avec le personnel pour choisir un saké qui convient à votre palais et pour en apprendre plus sur les brasseries et les brasseurs. Vous pourrez ainsi déguster un grand saké, mais aussi apprendre les histoires et les anecdotes qui se cachent derrière celui-ci. De nombreux sakés ont en effet des décennies, voire des siècles d’histoire.
Les quatre bars à saké présentés dans cet article proposent tous une vaste sélection de sakés, ainsi que d’autres types d’alcools. Ils disposent également d’un personnel anglophone pour vous conseiller. Profitez de l’occasion pour débusquer vos saveurs préférées et pour déguster votre boisson avec les délicieux petits plats proposés dans ces bars.

Conseils

  • « Nomikurabe » signifie « boire et comparer ». Ces formules sont en effet un bon moyen de déguster trois types différents en petites quantités afin de profiter des diverses saveurs et de trouver votre saké favori.
  • De nombreux magasins de saké disposent d’un tableau des différents types de goûts de saké (fruité, arôme léger, corsé, etc.) afin de vous aider à naviguer parmi vos préférences.
  • Les otsumami sont des petites collations et des petits plats que l’on consomme avec de l’alcool. Commandez-en quelques-uns et découvrez comment ils peuvent changer et rehausser la saveur du saké (conseil : le fromage est généralement un bon choix !)
  • Le récipient dans lequel on boit peut modifier la saveur du saké. Remarquez la différence de goût que peut avoir un saké consommé dans une petite tasse en céramique (ochoko) par rapport à un verre à vin.

IMADEYA GINZA

Situé dans le complexe commercial de luxe Ginza Six, Imadeya Ginza propose une expérience raffinée. L’établissement dispose d’une gamme impressionnante de près de 400 sortes de sakés, dont plusieurs marques de très grande qualité telles que Komyo, Niizawa ou Dassai Migaki Sonosakie. Prenez place au comptoir, carré et élégant, et dégustez dix sortes de sakés tout en réfléchissant à ce que vous allez acheter. Avec un personnel compétent qui parle anglais, chinois, coréen et espagnol, vous pouvez être sûr de repartir avec une délicieuse bouteille de saké, ou même plusieurs !

Ginza Kimijimaya

Avec son premier établissement ouvert à Yokohama en 1875, Kimijimaya propose du saké aux amateurs depuis près de 150 ans. Cette succursale de Ginza dispose d’un comptoir-bar confortable et décontracté qui propose plus de dix sortes de sakés à déguster à des prix très raisonnables. Si vous vous y rendez le week-end, ne manquez pas les menus dégustation de saké et les vins spéciaux. Toutes les boissons peuvent être accompagnées d’un excellent petit plat maison comme du fromage au miso, du canard fumé ou des takoyaki (boulettes de poulpe).

Sumiyoshi Shuhan

Originaire de Kyushu, le paradis gastronomique du Japon dans le sud du pays, Sumiyoshi Shuhan est fier de son concept « du champ à la table ». L’enseigne s’intéresse tout particulièrement aussi bien aux produits qu’aux producteurs, et pratiquement tout ce que l’on y trouve a une histoire. Outre le saké, l’établissement de Tokyo propose du shochu, une liqueur de Kyushu qui est généralement distillée à partir de riz, d’orge ou de patate douce. On peut également y goûter des vins japonais ou des boissons exclusives à l’établissement, telles que la bière Miyazaki Hideji ou le lemon sour de Sumiyoshi Shuhan, dont la recette reste secrète. Après avoir choisi votre boisson, accompagnez-la d’une des délicieux petits plats du menu, préparés avec des produits des meilleurs producteurs de Kyushu.

Isego Honten Nakameguro

Prenez une gorgée d’histoire à Isego Honten, une enseigne qui a ouvert ses portes à Sendagi en 1706 ! Cet établissement, situé à seulement quelques minutes à pied de la gare de Naka-Meguro, propose entre 300 et 400 sortes de sakés, ainsi que du shochu, du vin japonais et du whisky japonais. Isego Honten a la conviction que les qualités d’un saké ne peuvent pas être exprimées par des mots : il faut le goûter soi-même. Prenez place au comptoir-bar où vous pourrez commencer votre découverte avec plus de dix sortes de sakés et dix sortes de shochu. Vous pouvez aussi y déguster de la bière artisanale provenant d’une microbrasserie locale.