Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: November 25, 2020

Afin d’empêcher la propagation du coronavirus (COVID-19), plusieurs lieux et établissements de Tokyo sont susceptibles de modifier leurs jours et horaires d’ouverture. En outre, certains événements peuvent être annulés ou reportés. Veuillez consulter les sites officiels des établissements et des événements pour connaître les dernières mises à jour et informations.

Si vous faites du tourisme à Tokyo, vous croisez probablement les doigts pour qu’il n’y ait pas de pluie durant votre séjour. Mais si jamais il pleut pendant que vous êtes dans la capitale, ne vous inquiétez pas : un nombre presque illimité d’options s’offre à vous, de la culture au sport en passant par la détente.

  1. Procurez-vous un parapluie si vous n’en avez pas ! Vous en trouverez dans la plupart des supérettes
  2. Traversez le carrefour de Shibuya avec un grand parapluie
  3. Explorez l’une des grandes zones de shopping souterraines de Tokyo (gare de Shibuya, gare de Shinjuku, First Avenue de la gare de Tokyo)
  4. Faites une promenade contemplative au sanctuaire Meiji Jingu
  5. Montez en haut de la tour de Tokyo ou de la tour TOKYO SKYTREE pour une vue sur la ville sous la pluie
  6. Visitez des musées
  7. Faites du sport ou des jeux en intérieur
  8. Rendez-vous dans des parcs à thème en intérieur
  9. Détendez-vous dans un onsen ou un super sento
  10. Prenez un verre dans un izakaya dans un yokocho couvert (petite ruelle)
Gouttes de pluie sur le bitume

Quand est la saison des pluies à Tokyo ?

À Tokyo, tout comme dans la majeure partie du Japon, la saison des pluies (appelée tsuyu en japonais) s’étend généralement de la mi-juin à la fin juillet, même si on pourrait plutôt appeler cette période la saison « nuageuse ». Attendez-vous à des journées grises et humides avec des averses et de la bruine.
La période de fortes précipitations s’étend de la fin juillet à octobre, avec la saison des typhons. L’hiver connaît les mois les plus secs de Tokyo. Ce calendrier s’applique aussi plus ou moins aux régions proches de Tokyo, telles qu’Okutama, Izu Oshima et les îles d’Ogasawara (bien que les îles d’Ogasawara aient plus de pluie à la fin de l’automne que Tokyo).

Précipitations mensuelles à Tokyo (2019)

Graphique du volume des précipitations

*Ces chiffres représentent une moyenne obtenue depuis plusieurs points d’observation locaux.
(Source : Agence météorologique japonaise)

Que faire et où allez à Tokyo quand il pleut ?

Même les jours de pluie, vous pouvez vous promener dehors à Tokyo. Si vous préférez rester à l’intérieur, d’innombrables options s’offrent à vous : regarder un film, visiter un musée, vous détendre dans un café, jouer à des jeux vidéo dans une salle d’arcade ou faire du sport dans un complexe sportif en intérieur. Mais si vous souhaitez sortir, voici quelques conseils et idées.

1) Procurez-vous un parapluie

Première chose à faire : vous procurer un parapluie si vous en avez besoin. La plupart des supérettes proposent des parapluies en plastique transparent à des prix raisonnables (entre 500 et 1 500 yens). Vous cherchez un parapluie unique qui fera un excellent souvenir ? Rendez-vous à Waterfront à Jiyugaoka, à Tokyo Noble près d'Akihabara ou à Komiya Shoten à Bakurocho.

Parapluies en plastique transparent

2) Rendez-vous au carrefour de Shibuya

Vous avez probablement déjà vu des photos ou des vidéos du carrefour de Shibuya sous la pluie : des centaines de personnes avec des parapluies de toutes les couleurs qui se croisent dans tous les sens. Faites l’expérience d’une scène emblématique de Tokyo ! Le carrefour de Shibuya est situé tout de suite à la sortie Hachiko de la gare JR de Shibuya.

Carrefour de Shibuya

3) Faites du shopping dans les souterrains

Explorez l’une des plus grandes zones commerçantes souterraines de Tokyo, dont beaucoup font partie intégrante des gares (gare de Shibuya, gare de Shinjuku, First Avenue de la gare de Tokyo). La First Avenue de la gare de Tokyo abrite la Tokyo Character Street où l’on trouve des articles en tout genre à l’effigie des personnages japonais les plus célèbres, des Pokémon à Sailor Moon parmi bien d’autres.

Shinjuku Subnade

4) Visitez le sanctuaire Meiji Jingu

S’il ne pleut pas trop fort et si être dehors par temps humide ne vous dérange pas, vous pouvez faire une promenade contemplative dans l’un des nombreux parcs, sanctuaires et temples du Japon. Une balade au sanctuaire Meiji Jingu peut être une excellente idée. Il n’y a pas mieux pour profiter de l’atmosphère sereine du sanctuaire que sous une pluie fine. Avec de la chance, la pluie pourra même éloigner la foule ! Bien sûr, s’il se met à pleuvoir fort, il y a aussi beaucoup de cafés, de boutiques et de grands magasins à proximité pour passer une journée pluvieuse en intérieur.

5) Tour TOKYO SKYTREE & Tour de Tokyo

TOKYO SKYTREE

D’une hauteur de 634 mètres, l’immense tour SKYTREE domine l’horizon de Tokyo. La plateforme Tembo Deck est située à 350 mètres de haut et, pour un point de vue encore plus élevé, rendez-vous à la plateforme Tembo Galleria à 450 mètres. Si vous voulez une vue imprenable sur Tokyo sous la pluie, la tour SKYTREE est l’endroit idéal.

TOKYO SKYTREE

©TOKYO-SKYTREE

Tour de Tokyo

La tour de Tokyo de 333 mètres de haut, construite en 1958, reste aujourd’hui encore un monument emblématique de Tokyo et un symbole de la renaissance de la ville après la Seconde Guerre mondiale.

Tour de Tokyo

©TOKYO TOWER

6) Musées

Situés dans les monuments architecturaux les plus remarquables de la ville, les espaces artistiques incontournables de Tokyo, comme le musée d’Art Mori, le musée Nezu, le musée national de Tokyo ou le centre national des Arts de Tokyo, accueillent les expositions japonaises et internationales les plus prestigieuses. Le parc d’Ueno et le quartier de Roppongi sont deux lieux de Tokyo proposant des musées et des galeries où l’on peut facilement passer une journée entière. Pour plus de détails, consultez notre page Expositions actuelles et à venir.

Musées : parc d’Ueno

Le parc d’Ueno propose sans doute la plus grande concentration de musées de tout le Japon. La variété et la qualité de ces établissements, dont des musées nationaux sur l’art et les antiquités du Japon, l’art occidental et les sciences, sont à couper le souffle.
À ne pas manquer :
Le musée national de Tokyo, le plus ancien musée du Japon, avec plusieurs bâtiments remplis de trésors japonais inestimables.

Musée national de Tokyo

Le musée national de l’Art occidental de Tokyo, qui possède la plus belle collection du genre au Japon et qui accueille souvent des expositions spéciales d’œuvres itinérantes venues des plus beaux musées d’Europe et d’Amérique du Nord. Le bâtiment a été conçu par Le Corbusier.

Musée national de l'art occidental de Tokyo

©National Museum of Western Art

Le musée Shitamachi qui propose un aperçu historique de l’ancien cœur de Tokyo où les marchands et les artisans prospéraient. Découvrez à quoi ressemblait la vie dans cette grande ville entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle.

Annexe du musée Shitamachi

Musées : Roppongi

Le « Triangle artistique de Roppongi » est le nom donné à trois magnifiques musées situés à Roppongi, à quelques pas les uns des autres : le musée d’Art Mori, le musée d’Art Suntory et le centre national des Arts de Tokyo.
Le centre national des Arts de Tokyo est le seul musée d’art national du Japon à ne pas avoir de collection permanente. En revanche, il accueille des expositions spéciales et des événements artistiques organisés par d’autres groupes. Le bâtiment, conçu par le célèbre architecte Kisho Kurokawa, dispose d’un immense espace d’exposition, l’un des plus grands du pays.

Centre national des Arts de Tokyo

©The National Art Center, Tokyo

Le musée d’Art Suntory possède une impressionnante collection d’œuvres d’art et d’objets artisanaux traditionnels japonais. On peut également y voir l’architecture incontournable de Kengo Kuma.

Musée d'Art Suntory

Le musée d’Art Mori est situé pratiquement au sommet de la tour Mori. Ce musée se focalise sur l’art contemporain d’Asie, bien qu’il présente des artistes du monde entier. Des expositions spéciales de renommée mondiale y sont organisées toute l’année.

Musée d'Art Mori

Atrium central/Photo aimablement fournie par : Musée d’Art Mori, Tokyo

Un autre lieu à garder sur votre radar est le 21_21 Design Sight, un musée au design avant-gardiste dirigé par Issey Miyake, l’un des principaux créateurs de mode du Japon, et Tadao Ando, l’un de ses principaux architectes.

21_21 DESIGN SIGHT

7) Sport en intérieur

Si vous voulez l’embarras du choix pour faire du sport, rendez-vous à Round 1 à Odaiba, un complexe géant proposant de faire du tennis, du basket-ball, du volleyball, du baseball (frappes de balle), de la natation, du roller et quelques jeux d’arcade pour se mettre en jambe ! Le complexe Bagus à Shibuya, quant à lui, propose des activités telles que le ping-pong, le billard et les fléchettes.

8) Parcs à thème en intérieur

Si vous recherchez une expérience high-tech, le parc d’attractions Tokyo Joypolis à Odaiba est un paradis pour les amateurs de jeux vidéo. Découvrez une vaste gamme de jeux vidéo passionnants que l’on ne trouve qu’ici. Il y a même des montagnes russes !

Namjatown, situé dans Ikebukuro Sunshine City, abrite tout un éventail d’attractions, ainsi qu’un gyoza stadium et une ruelle yokocho dédiée aux desserts.

Si vous recherchez le côté plus traditionnel du Japon, rendez-vous à Edo Noren, à deux pas de la gare de Ryogoku. Ce complexe du quartier de Ryogoku, célèbre pour le sumo, abrite plusieurs excellents restaurants de spécialités locales, tous disposés autour d’une réplique d’un ring de sumo.

Tokyo Joypolis
Namjatown
©BANDAI NAMCO Amusement Inc.

9) Onsen (sources thermales) & sento (bains publics)

Bien que leur nombre ait diminué ces dernières années, on trouve encore de nombreux bains publics à travers la ville. Choisissez un sento local traditionnel sans prétention ou optez pour un établissement plus moderne et haut-de-gamme.

Spa LaQua est un grand spa / bain public situé près du Tokyo Dome. L’établissement propose des bains intérieurs, des bains en plein air, des soins de beauté et des massages. Il est ouvert toute la nuit jusqu’au lendemain matin 9 h.

Spa LaQua1
Spa LaQua2

Saya no Yudokoro est un véritable onsen naturel (source thermale) situé dans le nord de Tokyo avec des bains en plein air, des saunas, des bains de roche, un jardin traditionnel et même un restaurant aménagé dans une ancienne maison rustique. Vous pouvez y découvrir la culture japonaise des sources thermales.

Saya no Yudokoro 1
Saya no Yudokoro 2

10) Les yokocho couverts

Yokocho signifie « ruelle » en japonais, mais ce mot tend aujourd’hui à désigner des rues étroites bordées de lanternes rouges et pleines d’izakaya et de bars. Certains yokocho, comme Suzunari Yokocho à Shimokitazawa ou Ebisu Yokocho, sont couverts ou situés en souterrain, offrant un abri contre la pluie où l’on peut prendre un verre et grignoter un morceau !

Harmonica Yokocho
OK Yokocho

Découvrir la culture traditionnelle

Tout voir
  • Accueil >
  • Récits & guides >
  • 10 choses à faire à Tokyo les jours de pluie et durant les mois de fortes précipitations