Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: April 2, 2018

Découvrez où et comment manger le plat le plus emblématique de Tokyo

L’histoire des ramen commence en Chine. D’après le musée des ramen de Yokohama, les ramen sont apparus pour la première fois en 1859 dans le quartier chinois de Yokohama. Ce plat de nouilles chinoises a rapidement connu de nouvelles variations et de nouvelles saveurs au fur et à mesure qu’il s’est répandu dans tout le Japon jusqu’à devenir le plat que nous connaissons aujourd’hui. Les ramen sont un plat rapide, savoureux et décontracté qui se marie bien avec une bière bien fraîche ou du thé oolong. Pour beaucoup, c’est une nécessité dans une ville au rythme aussi effréné que Tokyo.

Avec plus de 10 000 restaurants de ramen rien que dans Tokyo, les différentes variétés de ramen sont illimitées. On trouve dans la capitale aussi bien des tonkotsu ramen de Fukuoka que des miso ramen de Sapporo ou des soki soba d’Okinawa. Le nombre incalculable de ramen disponibles fait de Tokyo l’endroit idéal pour devenir un vrai connaisseur de ce plat unique et célèbre. 

Conseils

  • Ne soyez pas effrayé par les longues queues, car l’attente n’est généralement pas très longue.
  • Si vous ne voyez pas de serveur, vous pouvez choisir un plat en utilisant le distributeur automatique de tickets qui accepte les pièces et les billets.
  • Les restaurants de ramen sont généralement petits et la clientèle tourne rapidement. Ne vous attardez donc pas trop après avoir fini votre repas.
  • N’oubliez pas d’aspirer bruyamment vos nouilles, puisque c’est considéré comme étant la manière correcte de manger des ramen.

Les différents types de bouillon

Les ramen sont avant tout caractérisés par la soupe dans laquelle les nouilles sont servies. Il existe quatre types de bouillons principaux : shio, tonkotsu, shoyu et miso, c’est-à-dire bouillon salé, bouillon aux os de porc, bouillon à la sauce de soja et bouillon au miso. On trouve également d’autres variétés, telles que le bouillon à la daurade, le bouillon à la crevette ou même le bouillon au poulet. Les possibilités sont infinies.

Nouilles et garniture

Bien que le bouillon soit important, il ne faut pas oublier les nouilles. Les restaurants de ramen proposent des nouilles épaisses ou fines. Parfois, on peut vous demander si vous voulez des nouilles moelleuses et al dente ou bien molles et bien cuites. N’ayez pas peur de faire le mauvais choix : il n’y en a pas. Les garnitures peuvent varier en fonction du type de ramen, mais les plus communes restent les œufs à la coque, les pousses de bambou marinées, l’oignon vert et le porc mijoté. Parmi les condiments disponibles sur la table, on trouve généralement du vinaigre blanc, de l’huile pimentée et de l’ail haché. Essayer les variations avec les différents condiments fait partie du plaisir.

N’oubliez pas les accompagnements

Les restaurants de ramen ne proposent que rarement une formule complète, mais vous pouvez commander des accompagnements avec vos nouilles, le plus courant étant les gyoza, des raviolis au porc, au chou, à l’ail et au gingembre, grillés sur le dessous et cuits à la vapeur sur le dessus. Le riz grillé japonais (chahan) est aussi un excellent accompagnement pour votre soupe de nouilles. Pour les boissons, une bière fraîche ou du thé oolong sont ce qu’il y a de plus commun. On dit que le thé oolong apaise l’estomac après un délicieux repas un peu gras.

Où est le serveur ?

Ne soyez pas surpris si dans un restaurant de ramen il n’y a que le chef derrière le comptoir et aucun autre membre du personnel. Cherchez le distributeur automatique pour passer votre commande. Bien que ce soit écrit en japonais, il y a généralement des photos et les prix sont affichés à côté des boutons pour vous aider. Si vous êtes perdu, demandez poliment à quelqu’un de vous aider. Le distributeur automatique offre un nombre de choix limité et simplement dire « ramen ? » devrait suffire pour vous en sortir.

Où trouver des ramen à Tokyo ?

On trouve des ramen partout dans Tokyo. Vous n’êtes jamais loin d’un bol brûlant de ces délicieuses nouilles. Le Tokyo Ramen Street sous la gare de Tokyo propose huit restaurants différents. Le quartier de Shimbashi accueille une foule d’employés affamés de ramen à la sortie du bureau. Attendez-vous à devoir faire la queue, mais dites-vous que c’est un signe de qualité. Les alentours de la gare de Shinjuku comptent un grand nombre de restaurants de ramen dispersés dans les ruelles.

Quelques restaurants de ramen populaires

Plusieurs célèbres chaînes de ramen ont des restaurants dans tout Tokyo. Ichiran est célèbre pour son style de restauration privée où les clients sont assis dans des compartiments et où les serveurs communiquent par une petite fenêtre par laquelle vos ramen vous seront servis. Afuri ramen est réputé pour avoir créé des ramen aux agrumes en utilisant du yuzu, une sorte de citron vert japonais, dans son bouillon. Tenka Ippin est une chaîne de ramen nationale qui propose une large sélection de ramen à des prix bon marché.

Lien de référence

Accueil > Récits & guides > Nouilles à gogo – Guide des ramen à Tokyo