Mes favoris

Mon guide de Tokyo

Vous voyez quelque chose d'intéressant ? Cliquez sur le bouton coeur dans l'article pour ajouter une page de ce site dans Mes favoris.

Début du contenu principal

Updated: October 11, 2019

Faites de votre première visite au sento un moment de détente

Le Japon a une culture du bain qui remonte à plusieurs centaines d’années. Avec des milliers de sento, ou bains publics, encore en activité de nos jours, prenez le temps d’en faire l’expérience et de vous y plonger. Vous constaterez que ce n’est pas si intimidant que ça si vous suivez quelques règles de base. Vous avez uniquement besoin de quelques centaines de yens et d’une serviette.

Conseils

  • Familiarisez-vous avec les idéogrammes homme (男) et femme (女) afin de pouvoir entrer en toute confiance dans la bonne zone de bain
  • Soyez courtois dans le bain. N’éclaboussez pas autour de vous et ne parlez pas trop fort
  • Utilisez les toilettes avant d’entrer dans la zone de bain. Il y en a généralement à l’intérieur ou devant les vestiaires
  • Pensez à apporter votre serviette, votre savon, etc., beaucoup de sento ne les offrant pas. Si vous les avez oubliés, la plupart des établissements en vendent à un prix raisonnable
  • Buvez de l’eau afin d’éviter la déshydratation

L’histoire et la culture des sento

Les sento sont des bains publics disséminés à travers tout le Japon. Datant de l’époque de Heian (794-1185), le premier bain public d’Edo (actuelle Tokyo) a été construit en 1591. Ils ont gagné en popularité après la Seconde Guerre mondiale lorsque la plupart des maisons ne disposaient pas de bain. En 1968, il y en avait plus de 18 000 dans tout le Japon. Ils diffèrent des onsen (sources thermales), car ils ne sont généralement pas alimentés par une source naturelle. Beaucoup de gens aiment aller au sento pour communiquer avec la communauté, ou bien parce qu’ils n’ont pas de bain dans leur maison ou leur appartement.

Bien que devenus moins nombreux que durant leur âge d’or, les sento modernes proposent plusieurs petites touches qui viennent enrichir l’expérience. Des peintures du mont Fuji ou d’autres paysages japonais classiques ornent les murs. Différents bains sont disponibles, tels que des bains à impulsions électriques, des bains d’eau noire ou encore des bains aux herbes.

Avant d’y aller

Tout ce dont vous avez vraiment besoin pour aller au sento, c’est d’une petite serviette. Gardez à l’esprit que de nombreux établissements ne proposent pas de shampoing ni de savon. Apportez donc vos produits préférés dans un petit sac que vous pouvez transporter facilement. Pensez peut-être aussi à apporter des vêtements propres à mettre après vous être lavé.

Au sento

Lorsque vous entrez, retirez vos chaussures et mettez-les dans le casier à chaussures. Achetez votre ticket d’entrée au personnel ou au distributeur automatique. Si vous avez besoin d’acheter une serviette ou du savon, adressez-vous au personnel. Dirigez-vous ensuite vers l’entrée appropriée : les caractères Homme (男) et Femme (女) sont écrits sur le noren (rideau suspendu). Ce dernier est pratiquement toujours rouge pour les femmes et bleu pour les hommes.

Entrer dans le bain

Une fois dans le vestiaire approprié, il est temps de vous déshabiller. Rangez vos vêtements dans un casier ouvert, prenez votre serviette (et vos produits de toilette si vous les avez apportés) et dirigez-vous vers les bains. Prenez un tabouret et un seau et asseyez-vous à un robinet. Lavez-vous et rincez-vous bien avant d’entrer dans les bassins collectifs.

En allant de bain en bain, gardez toujours votre serviette hors de l’eau. Vous pouvez la poser sur le bord de la baignoire ou sur votre tête. Prenez votre temps et essayez tous les bains qui sont proposés.

Après avoir fini de vous baigner, rincez-vous et essuyez-vous du mieux possible avec votre serviette avant de retourner dans le vestiaire. Une fois dans le vestiaire, vous pouvez utiliser une deuxième serviette que vous aurez apportée pour vous sécher complètement.

Terminez avec une boisson fraîche dans la zone commune et prélassez-vous au chaud. Votre visite au sento est terminée !

Lien de référence

Accueil > Récits & guides > La culture japonaise du bain – Guide des sento